I/ Les raisons du developpement des prothèses

 

Les avancées technologiques importantes sont souvent dues aux guerres, on peut citer la radio qui a eu de nombreuses améliorations durant la Seconde Guerre mondiale, le radar mais aussi les prothèses.

Le début de l'utilisation de la poudre en occident par les français date la guerre de cent ans, à partir de la fin de la guerre, les armes à poudre comme les canons et l'arquebuse commencent à intégrer les armées d’Europe. Ces nouvelles armes sont beaucoup plus destructrices que les armes archaïques (arc, épées, etc.). Les canons infligeaient rarement une mort instantanée (coups directe) mais des blessures diverses par les éclats du boulet ou de la surface touchée par ce dernier. Les arquebuses, plus tard remplacées par le mousquet et enfin le fusil étaient rarement mortelles du fait de la vitesse faible du projectile mais les blessés mouraient plus souvent d'une infection de ces blessures.

Il faut attendre l’amélioration de la chirurgie et des soins. On peut citer la connaissance du système sanguin durant le XIXeme siècle du vaccin et des microbes mais plus particulièrement la découverte de la liguature des artères par Ambroise Paré en 1552. Ces améliorations permettent aux premières prothèses sophistiquées apparaître pendant la guerre de Sécession (1861-1865) aux Etat Unis. Tout comme deux siècles auparavant les armes ne tuaient pas à chaque fois sur le coup, le soldat touché pouvait être sauvé par une amputation du membre touché si possible. Durant la guerre, des centaines d'entreprises s'occupant de prothèses apparaissent grâce au gouvernement Américain qui financera toujours des prothèses des vétérans amputé.

La première guerre mondiale (30 000 amputés) et la seconde guerre mondiale (plusieurs millions amputés) favorisent l'amélioration des prothèses qui se développent notamment aux Etats-Unis.

De nos jours, il existe de nombreuses causes d'amputation, en voici les principales. 

a) Les mines

 

« Ce n'est pas la guerre mais du meurtre » - général Sherman voyant un soldat tué par une mine (1862)

valmara-1.jpg

 Mines antipersonnel

(Photo: Valmara 69 antipersonnel crédit: Raphaël Dallaporta) 

Les mines sont des charges explosives généralement enterrées qui s'activent au contact d'une personne (mine antipersonnel ) ou d'un véhicule (mine antichar). Les mines antipersonnel projettent des morceaux de métal qui atteignent les jambes et les bras des victimes en particulier, ne causant pas leurs morts.

 La mine antipersonnel a été inventé par un général confédéré en 1862, les mines sont utilisée par les Sudiste sur une stratégie défensive. on en dénombre environ 20 000 durant la guerre de sécession .

Durant les deux guerres mondiales l’Allemagne fabrique pose un grand nombre de mines, la seule nation a rivaliser est l'URSS durant la seconde guerre mondiale. 95 millions de mines sont retiré du sol européen entre 1945 et 1950, En France on dénombre 2217 démineurs morts qui sont en majorité des prisonniers allemands.

Durant la guerre du Vietnam 16-30% des pertes américaines et 80 % des pertes matériel (char, transports, jeep...) sont due au mines.

Aujourd'hui plus de 60 pays sont encore minés dans le monde, le nombre de victimes end 2011atteint environ 4000 personnes, soit 11 à 12 victimes par jour. On compte  plus de 500 000 survivants des mines dans les pays concernés. (source l'Observatoire des mines et des bombes à sous-munitions

 

b) Les bombes à sous munitions

 fonctionnement des bombes a sous munitions

 Fonctionnement des bombes a sous munitions

 

Les bombes à sous munitions (BASM) sont des bombes qui explosent en créent une pluie d'explosif qui devraient exploser en touchant le sol mais la plus grande partie sont défectueuses et n'explosent pas, la sous munition non explosé a les mêmes effets qu'une mine antipersonnel.

Les premières bombes à sous munitions sont créé pendant la seconde guerre mondiale et sont utilisées par les Allemands et les Russes. Elles sont perfectionnées et largement utilisées pendant la guerre froide (440 millions depuis 1965)

Mais les BASM font 98% de victimes civils au total, une loi les interdisant a été voté a Oslo en 2008. Les Etats Unis, la Chine et la Russie n'ont pas ratifié le traité, mais d'ores et déjà 77 états l'ont ratifié, et l'usage de ces armes a été sigmatisé. 

c) Les accidents et maladies

Dans les accidents du travail, l'ouvrier peut perdre un membre dans une machine mais ce cas est assez rare.

Au contraire, les accidents de la route sont assez fréquents et representent environ 20% des amputations.

Les maladies touchent en majorité les personnes agée (65% des plus de 65 ans). Il existe beaucoup de maladies nécessitant une amputation. On peut notamment citer la gangrène. Cette dernière correspond à la nécrose des tissus. Elle touche  notamment les extrémités (membres) et est entrainée par l'arrêt de la circulation sanguine de façon prolongé. Causée pas des chocs, une plaie, embolie ou certaines infections. Si la gangrène n'est pas rapidement soigné il faut amputer si possible le membre touché.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site