Conclusion

Les prothèses peuvent remplacer efficacement les fonctions motrices d'un membre perdu, en effet elles sont de nos jours de plus en plus semblables à un membre réel, se développant à un rythme rapide depuis la guerre de secession.

Cependant, même si pour une personne handicapée, les prothèses sont comme un membre de leur corps, leur utilisation reste limitée, elles ne sont pas des membres naturels, et ne tranmettent pas les informations nerveuses, et difficiles à entretenir et onéreuses. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site